Anthony Istar

Magicien professionnel depuis plus de 15 ans, Anthony Istar vous propose des spectacles de magie moderne et de mentalisme en Alsace et partout en France.

Q & R

Dans l'esprit du magicien

Comment as-tu commencé à la magie ?

En 2005, un magicien amateur m’a présenté un tour de magie absolument exceptionnel qui a fait prendre à ma vie un tournant inattendu. Il avait dans la main un jeu de cartes, enfermé dans sa boîte, et m’a demandé d’en nommer une au hasard. Jamais je n’oublierai mon choix : le 7 de coeur. Le magicien a alors sorti le jeu (à dos bleu) de son étui et au milieu de toutes ces cartes une seule était retournée face en l’air : le 7 de coeur. Et, comme pour enfoncer le clou d’une nouvelle réalité que je peinais à concevoir, la carte choisie était la seule à dos rouge… Impossible, je n’avais pas d’autre mort : impossible ! Jamais je n’oublierai le sentiment d’émerveillement que j’ai ressenti ce jour-là. En seulement quelques minutes ma vie a été bouleversée. Je n’avais plus qu’une idée en tête : devenir magicien.

Qu’est-ce qui te plaît dans la magie ?

Le magicien a bel et bien un super pouvoir : celui de faire naître, dans l’esprit du spectateur attentif, un sentiment d’émerveillement qui n’existe nul part ailleurs. Quand on se retrouve devant un film ou un tableau, on peut ressentir toute une palette d’émotions, de la joie, de la tristesse, de l’excitation, du rire. Mais le sentiment de s’être fait avoir, l’émerveillement quand apparaît un objet dans votre main n’existe qu’en magie.

Pourquoi t’être spécialisé en mentalisme ?

Le mentalisme est pour moi l’une des plus belles formes d’expression artistique en magie : rien n’égale l’effet d’une lecture de pensée brillamment exécutée. Jamais on ne se retrouve aussi proche de l’esprit d’une personne que lorsque l’on sens les battements de son coeur, que l’on observe les expressions de son visage, les mouvements de ses mains et que l’on finit par dévoiler le secret qui se trouve à l’intérieur de son esprit

Quelles sont tes sources d’inspiration ?

Elles sont nombreuses. Il y a l’école espagnole, avec une magie intelligente, généreuse, tournée vers le spectateur, la finesse et la précision de l’école coréenne, l’élégance de la magie française, l’humour et le génie du mentalisme anglais et bien sûr le showmanship à l’américaine. Chaque pays, chaque magicien apporte une pierre à l’édifice.

Quel est ton plus beau souvenir en magie ?

Il y en a tant. Mais j’amais je n’oublierai ce gamin d’un foyer de Vichy qui m’a dit « C’est le plus beau jour de toute ma vie ! Si je pouvais, je t’emmènerais dans mon univers pour te présenter à tous mes copains”

Quel est le tour que tu as le plus de plaisir à présenter ?

La lecture de pensées sans aucun doute. Et ce que j’aime par-dessus tout c’est ce moment suspendu, d’une rare intensité, juste avant de révéler le mot que la personne à en tête, cette fraction de seconde où il/elle voit dans mes yeux que je sais, que j’ai trouvé. Le spectateur lit dans mes yeux comme je lis dans les siens et une vraie connexion se fait.

T’arrive-t-il de rater un tour ?

Bien sûr, ça m’arrive souvent. La magie est un art vivant, ce n’est pas une prise de vue au cinéma que l’on peut juste recommencer. En magie chaque situation est nouvelle, les spectateurs ont leur libre arbitre et parfois, des choses inattendus se produisent. La seule manière de ne pas se tromper, c’est de ne jamais prendre de risque. Mais le risque est structurel du spectacle vivant. Et comme le disait Lao Tseu “Why do we fall, Bruce? So we can learn to pick ourselves up”.

Quel est ton secret le mieux gardé ?

La recette des nems de mes parents. Un secret jalousement protégé des yeux profanes.

Quel est le tour de magie le plus difficile au monde ?

Démultiplier les billets de banque. J’ai encore un peu de mal. En attendant je gagne ma vie en proposant mes services pour des mariages/anniversaires/dîners d’entreprises etc. 😉

Sur Scéne

En 2013 et 2014, Anthony Istar a fait une tournée de plusieurs dates en France avec son émission de mentalisme “Historia”. Le spectacle s’est demandé comment raconter une histoire poétique dans laquelle l’auteur en quête d’inspiration devient magicien. Le spectacle combine des performances de mentalisme et de nombreuses surprises imaginatives pour le spectateur. Le spectacle a été entièrement écrit, produit et autofinancé, notamment à Paris, Lyon, Villeurbanne et Ribeauvillé.

En 2019, Anthony a commencé la production de son nouveau spectacle, qui sera une combinaison d’art, de magie, de mentalisme et de narration dans un contexte unique auquel le public participera. Il s’attend à ce que le spectacle soit lancé en 2021.

Choisissez une carte

Menu