Les questions à ne jamais poser à un magicien

Un florilège des questions que l'on me pose à chacune de mes prestations

Vous savez transformer un billet de 5€ en billet de 500€ ? (hahaha)

Non, si je savais faire ça, je ne serais pas là aujourd’hui ! Et surtout si on m’avait donné 1€ à chaque fois que j’ai entendu cette blague, je coulerais des jours heureux sur une petite île de Bora Bora.

Vous pouvez faire disparaître ma femme ?

Faire “disparaître” les femmes de mes clients n’était pas bon pour les affaires. J’ai dû arrêter. Par contre je propose toujours le tour de la femme coupée en deux (prestation de nettoyage en supplément).

Vous pouvez me révéler un secret ?

Pendant mes années d’étude, je me suis servi de mes talents de magicien pour faire disparaître des petits camemberts à la cantine de mon école (et les faire réapparaître dans mon estomac).

C’est votre vrai métier ou un hobby ?

Une des questions les plus fréquemment posées aux magiciens. Elle est à la fois légèrement vexante et tout à fait compréhensible. Oui c’est un vrai métier : il y a des années de travail pour maîtriser certains tours, il y a toute la paperasserie administrative, les réponses aux demandes de devis, les répétitions le jour J et, évidemment, le spectacle en lui-même. Mais pour un spectacle de 2 ou 3 heures, il peut y avoir plusieurs jours de travail en amont.

fin

Le monde de l’imaginaire
Merci aux photographes

articles récents

Menu